Marché de la truffe d’Issoudun

Le 20 décembre
Les trufficulteurs de Champagne berrichonne et l’association Truffes – Lentilles  ouvriront le « ban » des truffes le dimanche 20 décembre par le XIIIe Marché contrôlé de la Truffe qui se tiendra au PEPSI. Ce sera, comme tous les ans, un des grands rendez-vous de décembre juste avant Noël.
Ce marché reste unique en Berry dans sa forme et dans son ampleur.  Il est une œuvre collective où une cinquantaine de bénévoles et des trufficulteurs partagent le même souhait  que le nom d’Issoudun soit intimement lié à celui de la truffe noire tuber melanosporum et que dans un futur proche maintenant, cette culture soit un apport économique non négligeable en Champagne berrichonne. Au fil des éditions, il a toujours cherché à imprimer une image de qualité à la vente des truffes noires et des quelques autres produits qu’il propose.
Il se place ainsi parmi les encore rares marchés contrôles de France et tout acheteur est assuré d’y acquérir une truffe de qualité, quelle que soit sa taille et sa catégorie. Les quantités proposées maintenant sont suffisantes pour abonder le marché de 10 heures à midi. Ainsi l’an dernier 32 kg ont été vendus… et il restait quelques truffes !
Une trentaine de kilos c’est la moyenne, un peu partout en France, d’un marché s’adressant aux particuliers (en opposition aux marchés de gros).  On peut tabler, cette fois encore, sur un même volume qui permettra à chacun d’être bien servi, sans précipitation.
Comme ces dernières années, la production des Trufficulteurs de Champagne berrichonne récoltée pour ce marché  (un peu plus de 5 kilos en 2014),  y sera accompagnée de truffes de Touraine, région de Marigny-Marmande, et de truffes de Charente, présentées par des producteurs qui travaillent dans la même optique d’exigence que les récoltants du Berry. Les négociants sont exclus de ce marché.  La traçabilité est assurée.
Les lentilles vertes du Berry seront à nouveau aux côtés des truffes pour faire apprécier leurs qualités. Les vins AOC du Berry le seront également ainsi que quelques producteurs de produits fins de l’Indre tels foies gras, chocolats, miels, safran, huiles, etc. , d’une librairie de livres sur la gastronomie, et d’un pépiniériste proposants des plants de chênes mycohrizés. À la demande du public, la belle truffière sera reconstituée sous le Pepsi, dans laquelle les organisateurs demanderont à un chien dressé de trouver des diamants noirs.
Deux ateliers de cuisine réaliseront en continu, durant deux heures,  des plats truffés qui seront offerts au public sous forme de bouchées. Ainsi, toute personne s’acquittant du droit d’entrée du marché de 3 euros est assurée de retrouver la saveur de la truffe magnifiée par les chefs de l’Académie nationale de Cuisine et ceux des Tables gourmandes du Berry.
Le rendez-vous est donné à partir de 9 h 30 au Pepsi pour l’ouverture des portes. Durant une demi-heure, le public pourra suivre le méticuleux travail du contrôle des truffes par une équipe de six spécialistes habilités.
Le repas « Tout truffes » :
La vente ne débutera qu’à 10 heures et se prolongera jusqu’à 12 heures précises. Il sera proposé ensuite, à la clientèle du marché exclusivement, un repas « Tout truffes » au prix très attractif de 25 euros, préparée par une brigade de cuisiniers professionnels locaux entièrement bénévoles, cuisiniers des restaurants scolaires et chef étoilé. Aucune réservation n’est prise à l’avance. Les repas au nombre limité de 380 seront mis en vente à l’entrée du marché.
Marché de la Truffe d’Issoudun, dimanche 20 décembre à partir de 9 h 30, au Pepsi (Palais des expositions Palais des sports). Entrée 3 euros. Repas « Tout truffes » à 25 euros. Organisation de l’Association Truffe-Lentille, président Daniel Lavenu. Parkings sur place autour du Pepsi. Marché surveillé intérieurement et extérieurement.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email