L’ambition des Tangos toujours intacte

Rencontre avec Pierre Fosset, un président détendu, serein et confiant.

Le Petit Berrichon : Une année qui reprend avec de réelles ambitions et un regard positif sur celle achevée ?
Pierre Fosset : « Petit mot sur l’année 2016-17 pour vous vous dire que j’ai vécu en tant que président, une belle et heureuse année malgré une gestion sportive pas facile due aux blessures notamment. Évidemment, il y eu ces deux titres nationaux : Championnat, (14e victoire) qui fait passer le club berruyer au niveau des records, devant le célèbre CUC (Clermont Université Club) des années 77/80 sacré 13 fois champion de France et notre 10e victoire en coupe de France, qui sont des marques importantes dans l’histoire du club. Cerise sur le gâteau, c’est une expérience humaine tout à fait positive qu’il m’a été donné de vivre et cela faisait longtemps que je n’avais pas vécu cette ambiance avec une telle intensité. Des filles formidables avec un désir inouï de travailler et jouer ensemble pour réussir. Vous savez, même à notre niveau professionnel que l’on dit souvent insensible ; de tels moments de bien être humain doivent être mis en exergue. Nous ne sommes peut être pas les seuls ce que j’ose espérer mais toujours est-il qu’à Bourges, nous avons bien vécu et nous allons poursuivre sur cet ADN »
L.P.B. : Nouvelle saison, départs, arrivées, un groupe qui reste dans son ensemble stable ; quel sont les objectifs du Bourges Basket ?
Pierre Fosset : « Nous avons les mêmes ambitions : remporter des titres et pourquoi pas encore le doublé coupe championnat et parfaire notre parcours en Euroleague dans un groupe* qui sera très relevé. Nous enregistrons des arrivées à fort potentiel comme Nayo Raincock-Ekunwe (Internationale Canadienne, ailier fort), Lisa Berkani (Mondeville meneuse) et Iliana Rupert* (ailier fort). C’est un groupe peu modifié qui est passé à 10 joueuses selon le vœu de l’entraîneur et nous aurons bien besoin d’un groupe fort car la saison sera rude avec dés septembre, la coupe du monde de basket féminin en Espagne, notre championnat national, la coupe, le tournoi pré open de la ligue féminine à Tours, puis fin juin, les championnats d’Europe de basket féminin à Belgrade. C’est dire si nos joueuses, notamment les internationales vont être sollicitées et bien évidemment leur santé sera comme toujours au cœur de nos préoccupations ».
L.P.B. : Serein, motivé et ambitieux, tel est le président des Tangos ?
Pierre Fosset : «  vous pouvez ajouter heureux et fier. Heureux car, comme je vous l’ai dit, je ressens un bien vivre au sein de ce groupe ; joueuses et staff*qui me réjouit et me donne bon espoir. Fier, car les filles ont accompli une belle saison ; nos supporters viennent toujours plus nombreux, nous avons noté une augmentation notoire (+ 1000) des spectateurs avec une moyenne de 3700 ce qui est tout à fait satisfaisant d’autant que nous avons fait le plein (5000) trois fois cette saison. Nous devons donner du plaisir à tous ceux qui nous font confiance et pour l’anecdote ; nous venons d’enregistrer l’abonnement pour tous les matchs d’une Marseillaise qui adore Bourges : que dire de plus ?
* Groupe euroleague : Bourges, Ekaterinbourg (Russie), Schio (Italie), Prague (Republique Tchèque), Braine (Belgique), Polkowice (Pologne), Cukurova (Turquie) et le vainqueur du tour préliminaire (10 et 17 octobre) entre Villeneuve d’Ascq et les Hongroises de Szekszard.
** Iliana Rupert : jeune joueuse qui arrive de l’INSEP, championne d’Europe avec l’équipe de France U16, qui s’annonce comme la pépite des tangos.
*** Staff des tangos : Entraîneur : Olivier Lafargue, entraineur assistant : Jérôme Authier, Kinésithérapeute : Noëlle Matichard.

 

Jacques Feuillet

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email