La nuit polar black Berry, un jeu et une rencontre avec les auteurs

ON TREMBLE Les sept cents places se sont arrachées en une demi-journée, mais le salon polar vous attend le 13 octobre à Equinoxe, la salle de spectacle et médiathèque de Châteauroux.

Gilles Boizeau, directeur de La Bouinotte, Annabelle Arnault organisatrice du salon et Hélène Hémon rédactrice en chef de la Bouinotte et organisatrice du jeu, ont présenté cette cinquième édition.

Un rush ! A peine ouverte, la vente de places pour la 5e Nuit du Polar black Berry affichait complet. Le rendez-vous d’octobre est devenu un incontournable du calendrier des loisirs castelroussins. Malheureusement l’équipe de La Bouinotte ne peut pas ouvrir le jeu à un plus grand nombre de participants sous peine de diluer l’intérêt même du jeu dans la masse. Cette année les heureux participants se baigneront dans l’atmosphère des années 20, célébrée cette année par la grande exposition Nivet, le sculpteur castelroussin ayant participé à tous les grands événements artistiques de cette époque…
Mais ceux qui n’ont pas pu inscrire leur équipe n’ont pas tout perdu. Il leur reste le salon du polar, qui s’installera dans le hall d’Equinoxe de 10h30 à 19h, avec vingt-six auteurs, des conférences, la scène de crime des experts de la gendarmerie et une mini enquête pour les 7-12 ans

Une journaliste invitée d’honneur
Patricia Tourancheau vient nous parler une nouvelle fois de l’affaire Grégory pour ce quatrième salon du polar black Berry. On avait eu l’affaire côté magistrats avec le livre de Jean-Michel Lambert préfacé par Eric Yung. Cette fois c’est l’enquête vue du côté des journalistes. Patricia, la petite souris du 36, longtemps journaliste à Libération, n’est pas une habituée du « jaunet », ce pastis un peu spécial de la brigade criminelle, les soirs de « dégagements»: quatre doses de pastis pour une d’eau. Elle rencontre pourtant les policiers depuis trente ans, dans les petits troquets autour du 36 et elle s’en est fait accepter. « Ce qui me passionne ce sont les gens, mais justement, les policiers lisent ce que je fais des renseignements qu’ils me lâchent. Cet échange repose sur la confiance. »
Grégory, Le 36, Les Postiches (c’est elle qui a démontré le lien entre Fourniret et le gang des postiches), Guy Georges, autant de livres dans lesquels, en plus de ses articles, elle raconte des enquêtes policières, mais aussi des histoires d’enquêteurs. L’invitée d’honneur du salon animera l’apéro polar et participera à un échange avec Léandre Boizeau sur les affaires qui hantent la justice, avec évidemment les affaires Mis et Thiennot et Grégory comme base de réflexion. Cette rencontre qui rassemblera certainement un large public se déroulera dans l’auditorium de la Médiathèque.
Aux côtés de la marraine on retrouvera des auteurs nationaux comme Patrick Caujolle et Thierry Berlanda (aux éditions De Borée) la Mancelle Sandra Martineau, l’auteur et réalisateur Dominique Forma et le scénariste de BD Philippe Chanoinat ( La brigade de l’étrange, les archives secrètes de Sherlock Holmes etc.) mais aussi Jean-Philippe Depotte, scientifique devenu auteur de polar.
Luc Fori (Bourges), Jeremy Bouquin ( Tours), Alain Denis ( Montrichard), Emmanuel Bonhomme et Guillaume Audru ( Poitiers) viendront en voisins et les black Berry seront évidemment au rendez-vous.

Troisième recueil de nouvelles black Berry
Les auteurs black Berry se sont mobilisés et marquent cette 5e édition en sortant leur troisième recueil de nouvelles policières « 13 mauvaises nouvelles » que vous découvrirez sur le salon. Pourquoi 13 ? Parce que le chiffre est inquiétant mais aussi parce que les trois lauréats du concours de nouvelles sont publiés dans ce recueil aux côtés de dix auteurs de la collection polars de La Bouinotte.
Ce ne sera pas la seule nouveauté du salon puisque David Verdier publie lui aussi un recueil de sept nouvelles dans lesquelles opère son enquêteur fétiche Paul Kestevan sous le titre sans équivoque
« La mécanique du crime ».

Christophe Hondelatte, le retour
Il a fait ses premières armes à Radio Berry Sud avant de monter à la capitale et d’écumer radios et télé, accédant à la notoriété nationale avec son émission « Faites entrer l’accusé ». Il sera le parrain de cette cinquième édition. Christophe Hondelatte y présentera son dernier livre « Le cannibale de Rotenburg ».


Au programme▶
10h30 Ouverture du salon dans le hall d’Equinoxe
11h15 Apéro polar « Les polars du réel » avec Patricia Tourancheau au café Equinoxe
14h30 Début du jeu pour les 7-12 ans , dans le hall d’Equinoxe
14h30 Débat « Ces affaires qui hantent le justice française » avec Patricia Tourancheau et Léandre Boizeau, à l’auditorium de la Médiathèque.
15h30 Remise des prix Nouvelle blackBerry au café Equinoxe.
16h Scène de crime, mode d’emploi par les experts de la gendarmerie, hall d’Equinoxe.
16h30 Café polar
20h Départ du jeu

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email