Exposition « L’école en guerre 1914-1918 »

MÉMOIRE Cette nouvelle exposition est présentée à Bourges, aux archives départementales, musée de la Résistance et la Déportation du Cher, du 18 octobre 2018 au 13 janvier 2019.

Dominique Authier

L’exposition est proposée à l’occasion du Centenaire de la Première Guerre mondiale par la section départementale de l’Ordre des Palmes académiques (AMOPA) et le Conseil départemental du Cher, direction des Archives départementales et du patrimoine.

Les recherches documentaires pour cette exposition ont demandé un long travail de deux ans à Madame Michèle Dujany, professeur d’histoire honoraire, présidente de la section du Cher de l’AMOPA.

En août 1914, l’école est devenue un des piliers de la IIIe République, pourtant la mobilisation générale du 2 août envoie aux armées la plus grande partie des instituteurs qui font alors la terrible expérience du feu. Tous les maîtres déjà incorporés au titre de leur service militaire de 3 ans et les mobilisés rejoignent immédiatement leurs régiments d’Active ou de Territoriale pour les plus âgés. 233 instituteurs sur 496 en poste dans le Cher quittent brutalement leurs classes. Pas un des 453 maîtres et normaliens du public envoyés aux armées ne déserte ou ne se mutine pendant la durée du conflit. (Source pour ces données chiffrées : discours d’inauguration de l’exposition par Madame Dujany). Les maîtres et maîtresses d’école restés à l’arrière participent à l’effort de guerre en poursuivant la mobilisation des esprits, renforcée par l’omniprésence du conflit dans la vie même de l’école et des élèves. Cet impact n’est pas sans conséquences, après la signature de l’armistice et la fin des combats, sur les politiques éducatives, les orientations pédagogiques et la construction de la mémoire de guerre pour toute une génération.

Cette exposition inédite, portée par la section du Cher de l’association des membres de l’ordre des Palmes académiques, s’inscrit dans le cadre de la fin des commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918. Elle présente des fonds peu connus des Archives départementales du Cher, complétés par une sélection de documents et d’objets issus du musée de l’école de Bourges ainsi que du privé. Elle invite les visiteurs à une immersion dans le monde de l’école du début du XXe siècle et à la découverte du quotidien des maîtres et de leurs élèves pendant la Grande Guerre.

L’exposition est articulée sur différents thèmes :

– L’école de la IIIe république : la jeune République doit se construire des bases solides et va pour cela s’appuyer sur l’école primaire rendue obligatoire, gratuite et laïque. L’objectif est de former de nouveaux citoyens patriotes, baignés de morale, d’instruction civique et de respect de la patrie.

– La guerre entre à l’école : les jeunes écoliers voient les hommes partir pour le front. Les maîtres sont comme tous les hommes, massivement mobilisés et l’Etat peine à les remplacer. Dans le même temps, des salles de classe sont transformées en cantonnement militaires ou en hôpitaux de fortune.

– Une enfance en guerre : associés aux discours officiels, les jeunes écoliers font également l’objet d’une propagande intense pour le gouvernement. Ils sont la raison du sacrifice de leurs pères, frères ou oncles. Il faut donc honorer ce sacrifice, par une assiduité à l’école, mais également en participant à l’effort de guerre, notamment en envoyant des colis ou des lettres aux Poilus.

– Des tranchées à la vie civile : pour les instituteurs, personnages importants sous la IIIe République, la fin de la guerre ne signifie pas toujours un retour à la normale. Si un certain nombre retrouvent leur poste, d’autres instituteurs doivent faire face aux blessures physiques et psychologiques. Il se pose alors la question du retour en classe de ces derniers.

Informations pratiques : Archives Départementales et du Patrimoine
Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher
Rue Heurtaut de Lamerville 18000 Bourges

Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi : 8h30 à 12h30
et 13h30 à 17h30 – Samedi et dimanche : 14h à 18h. Entrée libre.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email