Deux jours de cyclisme de haut niveau les 21 et 22 août

SPORT Grâce au tour de l’Avenir, les nostalgiques de la Grande Boucle et de la Classic de l’Indre vont avoir un joli lot de consolation avec une arrivée à Levroux et un départ du Blanc pour une sixième étape dans le sud de l’Indre.

Pierre Belsoeur

L’Indre a connu une fréquentation assidue du Tour en 2008, 2009 et 2011 avec des arrivées à Châteauroux et Issoudun et des départs de Vatan et Aigurande. La Grande Boucle reviendra sans doute dans l’Indre puisqu’ASO (Amaury Sport Organisation, organisateur des grandes épreuves cyclistes internationales) sait qu’il peut compter sur la fidélité de l’Indre. La preuve, cette année le Département accueille le Tour de l’Avenir. Une course qui n’a pas la notoriété de son aînée, mais qui ravit les vrais fans de cyclisme car les amateurs et néo professionnels n’ont pas la prudence des pros et courent avec beaucoup moins de calculs ce qui  donne souvent une course débridée et donc spectaculaire. Une course à la Hinault en quelque sorte. Et ce n’est pas par hasard si le dernier vainqueur français du Tour a abandonné son rôle d’ambassadeur de la Grande Boucle mais réserve son temps et son énergie à la présentation et à l’accompagnement du Tour de l’Avenir. Il était présent dans l’Indre en avril pour la présentation nationale de l’épreuve et on le retrouvera les 21 et 22 août à Levroux et au Blanc pour l’arrivée de la cinquième étape et le départ de la sixième.

Beaugency-Levroux le 21…

Le Loiret, le Loir et Cher, le Cher et l’Indre, autrement dit la zone de diffusion du Petit Solognot et du Petit Berrichonserviront de cadre à la cinquième étape qui partira de Beaugency, et traversera Lailly-en-Val, Ligny-le-Ribault, Villeny, La Marolle-en-Sologne, Neuvy-sur-Beuvron, Marcilly-en-Gault, Thenioux, Genouilly, Graçay, Vatan, Saint-Florentin, Bouges-le-Château et arrivera à Levroux au terme des 135km de course.

Une étape plane, mais si le vent s’invite à la fête, on peut retrouver des coureurs un peu partout à l’exemple du dernier passage du Tour dans la région, pour une arrivée d’étape à Saint-Amand après une poursuite infernale entre Vatan et la sous-préfecture du Cher.

… et Le Blanc-Cérilly le 22

Le lendemain, les coureurs se retrouveront au Blanc pour s’expliquer sur le toboggan des bords de Creuse. Les attaquants pourront exploiter les faux plats à répétition sur un terrain  particulièrement propice aux grandes manoeuvres, entre Le Blanc et Châteaumeillant et faire exploser le peloton dans les côtes de Prissac et de la Jarrige auxquelles les spectateurs donneront un petit air de cols du Tour de France. Le final accidenté entre Aynay-le-Château et Cérilly, où sera jugée l’arrivée  au terme de 180km de course, leur laissera sans doute un souvenir cuisant du Sud-Berry pour peu que la chaleur soit de la partie.

Indurain, Lemond, Fignon , mais aussi Nairo Quintana -vainqueur de l’étape flash du Tour 2018  à Saint-Lary-Soulan- ont tous gagné le Tour de l’Avenir. David Gaudu ou Marc Soler, en évidence dans les Pyrénées sur ce même Tour, ont eux aussi remporté l’épreuve en 2016 et 2015. Tout cela démontre le niveau du Tour de l’Avenir qu’accueille l’Indre en août.  Auditeurs du franc parler de Bernard Hinault qui suit toutes ces jeunes pousses  avec un oeil particulièrement critique, les jeunes cracks de demain ne devraient pas manquer de motivation.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email