Avord – Le nouveau commandant de la base aérienne veut s’ouvrir au monde extérieur

RENCONTRE Le colonel Laborie expose sa mission et ses objectifs quant à sa fonction de commandant de la 2e base française sur le territoire après Istres.
Jacques Feuillet


Son commandement est récent puisqu’il date de début septembre où officiellement, il succédait au colonel Fabrice Alborna en place depuis deux années. Le colonel Laborie retrouve une base où il fut, voilà vingt-deux ans, élève pilote au sein de l’Ecole de l’Aviation de Transport (EAT). Entre ces deux affectations, il effectua une riche carrière, notamment en pilote d’essai. Autre particularité, une grande partie de sa carrière s’est effectuée aux Etats-Unis où il a servi pendant six ans. Il totalise 4100 heures de vol sur 30 types d’avions (C160, C130, C135, Atlantic 2, Alpha Jet, Mirage 2000, Airbus …) dont 930 heures en essais en vol et 45 missions de guerre. Il est décoré de la Légion d’honneur, de l’Ordre National du Mérite, de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile d’argent et de la Croix du Combattant. C’est dire si « la valeur n’attend pas le nombre des années… » et ce jeune officier
(46 ans) apparaît comme un homme humaniste, fier de la mission qui lui est confiée et moderne dans sa conception de commandement. S’appuyant sur des valeurs humaines fortes et convaincu que la vie militaire ne doit pas être cloisonnée ni enfermée dans une sorte de retrait communautaire dans un espace qui lui est propre mais bien ouverte sur la vie quotidienne, on ressent chez cet homme aux convictions bien affirmées, une volonté sincère de faire participer la base aérienne à tout ce qui touche l’environnement de ce lieu stratégique. Il souhaite que tout le personnel soit au contact de la population et qu’il puisse vivre après son travail de militaire, des activités sportives, culturelles, sociales, associatives etc. avec la population. « Ne pas être coupé de ceux qui vivent auprès de nous, savoir recevoir à l’intérieur de notre site toutes sortes de manifestations qui ancrent notre statut de militaire dans les rencontres et échanges avec la population civile ».
La base est certainement le premier employeur du département avec un effectif de 2400 personnes civiles et militaires. Elle possède en son sein, pratiquement tous les corps de métiers et son implication partenariale avec l’Education Nationale, elle aussi grand employeur, est omniprésente. « Il nous faut accueillir tous ces jeunes qui sont en recherche de carrière professionnelle, de savoir-faire, leur faire visiter nos installations, les accueillir en stage, leur faire profiter des technologies de pointe qu’ils soient étudiants des grandes écoles, étudiants, lycéens de l’enseignement technologique, général, professionnel et même collégiens ; à ce titre, nous avons des partenariats avec les collèges George Sand d’Avord et Victor Hugo de Bourges. Nous entretenons des échanges fréquents (stages, visites, intervention dans les établissements, prêt de matériel etc ; c ‘est une plus-value pour la base et les jeunes. Un de nos objectifs est de sensibiliser cette jeunesse aux grands enjeux et défis de la Défense et de la sécurité nationale et de contribuer ainsi à la construction de ce pacte républicain qui lie les Français à l’Etat ».
Le sport est au cœur de l’action déjà engagée mais qui va se poursuivre sous son commandement et en particulier l’accueil du collectif espoir athlétisme handisport pour participer à une activité de cohésion militaire. Ces jeunes espoirs de l’athlétisme français se préparent pour les jeux paralympiques de 2024. Ils ont participé à un « aviateur Race adapté » sur la base et d’ailleurs le colonel Laborie a « abandonné » un instant ses invités médias pour aller saluer ses invités sportifs. Tout un symbole d’un homme moderne, militaire à forte conviction mais ouvert sur l’extérieur et sur l’humain. Son discours sur le soutien aux familles (Plan Famille) lors des absences prolongées du domicile des personnels pour raisons diverses en est une preuve. La base est bien « armée » et le « jeune pilote de ce grand avion » a les épaules et l’esprit solides pour obtenir d’excellents résultats.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email