Spectacle de qualité et bonheur partagé pour les PEP du Cher

Les PEP en représentation.

Les orientations du projet associatif des PEP (Pupilles de l’Enseignement Public) du Cher prévoient pour les personnes accompagnées de garantir à tous l’accès au droit à l’éducation, aux loisirs, à la santé, à la vie sociale, au travail et à la culture.
C’est de cette culture qu’il s’agissait en ce début janvier au théâtre Mac Nab de Vierzon où les PEP du Cher présentaient leur spectacle : Un nouveau monde.
Il s’agissait pour les dirigeants de l’institution de favoriser la mixité des publics et en quelque sorte « faire sortir de leurs murs » les établissements dans un esprit d’échanges et de rencontres comme le restituait le président des PEP du Cher Philippe Lestievent, « il y a de la joie, c’est vrai, et c’est aussi celle de permettre à tout citoyen d’avoir accès à la culture. Il suffit de voir et d’écouter la réaction du public pour pouvoir attester du fait que tous étaient heureux pour un plaisir réel et un bonheur partagé ». Un spectacle où est revenu souvent cette expression chère au poète Charles Trenet « Y’a d’la joie ». Joie réelle, significative de ce que le théâtre peut générer comme bienfaits dans la vie de celui qui, handicapé ou non, l’espace d’un instant, a pu goûter à l’enrichissement d’être acteur. Moments magiques où l’on arrive à vaincre sa peur. « Au début j’avais la trouille » disait un comédien amateur après le spectacle.
« Je me suis dit, mais dans quelle galère je me suis mise en acceptant de jouer et maintenant, je me sens heureuse » disait Marie Françoise, ancienne maitresse de maison, venue jouer avec ses amis par solidarité et bonheur partagé. Ça valait bien tous
les débriefs pseudo-professionnels d’après spectacle. Visages réjouis, sensation que tous sur scène venaient de vivre et faire vivre aux spectateurs un beau et bon moment de bonheur. Ce sont ces moments forts que les nombreux spectateurs du Théâtre Mac Nab (quasiment complet) ont éprouvé et leurs applaudissements témoignaient de ce bonheur partagé qui fait tant chaud au cœur et qui, pour reprendre le titre du spectacle, nous a conduit l’espace d’une représentation, vers un « nouveau monde », celui qui accepte les différences, qui balaie les jugements, pour s’attacher au vrai sens de la vie : égalité pour tous.

Le spectacle
« Un nouveau monde », spectacle tout public créé à Bourges en 2017. Il est produit par l’association « After the Crescent » dont Flora Pace est la responsable. Ecrit par Olivier Bordacarre, il revisite les légendes des héros des contes traditionnels. La mise en scène conjugue musique, chant et danse. Ce spectacle se produira à Avignon en septembre à La Fabrica en collaboration avec Olivier Py.
Jacques Feuillet

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email