- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Rue de la gratuité, l’anarchie constructive

qdn-gratuite

« Le père Noël a apporté un vélo plus grand, alors autant faire profiter les autres de celui-ci ». Le vélo rose que transporte la jeune femme est pratiquement neuf. Il fera un heureux parmi ceux qui fréquentent la Rue de la Gratuité. « Ce n’est ni une brocante ni un lieu d’échange, mais un endroit où l’on se débarrasse de ce dont on n’a plus besoin pour en faire profiter quelqu’une d’autre, explique Patricia Danguy » membre du collectif l’Indre en Transition.

Cette rue de la gratuité est la manifestation d’une structure qui ne se veut pas une association, mais un rassemblement d’individus qui veulent justement prouver que le collectif est supérieur à l’individu.

On retrouvera cette philosophie à la médiathèque de Châteauroux le 21 janvier avec l’inauguration de la grainothèque, un meuble à tiroirs dans lequel on pourra retirer ou déposer des graines. Un rassemblement qui donnera lieu à un travail pédagogique sur les semences, à une expo et à la projection d’un film.

Pierre Belsoeur

La rue de la Gratuité était de retour en centre-ville, le 7 janvier, après plusieurs étapes dans les quartiers.

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone