- rejoigner nous sur facebook pour avoir les dernières infos -

Manif et contre-manif à Bourges

manif-2

L’arrivée de migrants dans le Cher a fait réagir le FN départemental. Frontistes du Cher et de l’Indre s’étaient données rendez-vous devant les grilles de la préfecture de Bourges, le 5 novembre dernier. Ils étaient ainsi quatre-vingt à asséner « On est chez nous » et brandir des pancartes anti-migrants. Face à eux, ils étaient deux cents rassemblés à l’appel d’un communiqué d’un « groupe d’habitant-e-s de Bourges et du Cher solidaires des migrant-e-s ». Les pancartes brandies, « réfugiés Welcome » étaient un peu plus nombreuses et les « Solidarité-Fraternité » résonnaient dans l’air berruyer. Face-à-face tendu émaillé d’une bousculade et d’une pêche au visage d’un pro-migrant en fin de manifestation. Une friction très rapidement stoppée, sur le site tout du moins … En marge de la manifestation, quelques minutes plus tard, le responsable des Jeunes Communistes du Cher aurait été « agressé verbalement et physiquement par des militants du Front National » selon la page Facebook des jeunes du PCF du Cher. Une certitude, le militant politique s’est vu prescrire trois jours d’incapacité totale de travail et a porté plainte, au commissariat de Bourges, pour violences en réunion.

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone