- rejoignez-nous sur facebook pour avoir les dernières infos -

L’INSA : former des ingénieurs et pas seulement

insa-former-des-ingenieurs

L’INSA de Bourges région Centre-Val de Loire fait partie avec Blois de ces établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel sous tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Cet établissement participe pleinement à la recherche scientifique et technologique.

Les campus de Blois et Bourges constituent cet INSA Centre-Val de Loire qui forme en cinq ans des paysagistes, ingénieurs pluridisciplinaires, scientifiques de haut niveau, humanistes, entrepreneurs ouverts au monde.

La première année (Campus de Blois) repose sur trois pôles d’enseignement : Sciences fondamentales, sciences appliquées et industrielles, les humanités. La seconde année marque une pré-spécialisation (campus de Blois ou Bourges). L’année est basée sur la poursuite de l’acquisition des trois pôles d’enseignement. Suivent ensuite trois années de spécialisation.

L’INSA Centre-Val de Loire se compose de 1560 étudiants dont 40 doctorants. En 2015, l’établissement a ouvert un département Ecole Nature et Paysage sur le campus de Blois et un cursus sport études et filières sport de haut niveau.

Un champion du monde à l’INSA

L’établissement de Bourges vient d’accueillir, lors de la rentrée 2016, un étudiant dans cette filière. Julien Duboc intègre cette troisième année à Bourges. Agé de 20 ans, Julien arrive d’Agen après deux années en enseignement supérieur à Bordeaux. Il a choisi Bourges bien évidemment pour la poursuite de ses études dans la matière de son choix : Maîtrise des risques industriels (MRI) mais pas seulement, car l’établissement berruyer lui offre la possibilité de poursuivre ses études et son sport favori : le vol à voile. Le jeune homme, outre ses compétences intellectuelles, possède un atout de poids : il est champion du monde de vol à voile, sacré plus jeune champion du monde de l’histoire de cette discipline, titre obtenu, du 23 juillet au 14 août 2016 en Lituanie en classe biplace 20m avec son collègue Laurent Aboulin de Vichy. Discret et très sympathique, le jeune homme nous renseigne sur son cheminement en vol à voile : « mon père est pilote instructeur et depuis très jeune, je fus initié au pilotage de planeur. A 14 ans j’étais aux commandes et la compétition est venue tout naturellement. A force de travail et d’entrainement, j’ai réussi cette performance aux championnats du monde. Nous étions en Lituanie avec une semaine d’entrainement et ensuite, la compétition soit une épreuve par jour pour un total de onze épreuves. Nous étions évalués sur un parcours de vitesse de 150 à 500 km ». Bien dans sa tête et physiquement au point, ce futur ingénieur est heureux à Bourges : « j’ai choisi Bourges car la ville est accueillante et nous avons sur le campus et hors campus des possibilités de vivre nos études dans de bonnes conditions. J’ai trouvé un club sympa (Pruniers) où je peux m’entraîner convenablement. L’INSA Bourges est un établissement à taille humaine (760 étudiants), la vie associative est excellente et culturellement parlant c’est enrichissant… ». La conférence sur l’enseignement supérieur fin novembre avait mis en évidence l’essor de l’établissement berruyer qui se manifeste encore plus par ces ouvertures sur le monde extérieur. Le sport de haut niveau manquait un peu dans la panoplie. C’est chose faite désormais avec en plus les classes bilingues (français–anglais) ouvertes elles aussi en septembre 2016. Toute cette évolution donne à Bourges, une image très positive de son enseignement supérieur.

Jacques Feuillet

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com