- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Horizon très dégagé sur Séraucourt

seraucourt

Depuis que les camions ont emporté les billes de bois, les branches et les feuilles des arbres abattus au début du mois d’octobre, la place Séraucourt, à Bourges, présente un tout autre aspect que précédemment. La vue sur le stade Alfred-Depège est totalement dégagée, sur le début des travaux de terrassement qui doivent permettre les fouilles préalables avant le lancement du chantier proprement dit de la nouvelle Maison de la Culture de la préfecture du Cher tant décriée, aussi. Le talus est déjà largement entamé. Dans la zone délimitée par des grillages ornées de calicots dédiés au maire de Bourges, Pascal Blanc, quelques arbres toujours marqués du sceau de leur condamnation, se dressent toujours fièrement. On ne sait pas si c’est pour faire un cadeau au collectif de défense du lieu ou simplement une mesure d’apaisement temporaire avant de passer pour une deuxième coupe plus hivernale.

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone