- rejoignez-nous sur facebook pour avoir les dernières infos -

Entre Koh-Lanta et Rires et Chansons

Ils étaient sept voilà deux semaines. Sept derrière leurs pupitres. Sept comme dans un film de Kurosawa revisité par Sturges. Le revolver à la ceinture, le couteau entre les dents. Sept réunis pour le conseil final. Comme au Koh Lanta de la télé, c’est le plus malin qui devait l’emporter. Pas obligatoirement le plus fort sur le papier. Pas forcément le plus charismatique. Pas forcement le plus bling-bling. Pas forcément le plus populiste – quoique – mais seulement celui capable de se sortir au mieux du jeu d’embrouille politique. Le programme importait peu. Ils étaient tous d’accord pour mettre la barre à Droite toute. A part NKM, mais comme c’est une fille tout lui sera pardonné. Pas de bâton d’immunité. On marche sur la tronche de qui on veut. On foule au pied ses propres idéaux et on écrase son voisin. C’est tellement plus sain. C’est pas beau la politique mais c’est la vie ma pauvre Lucette. C’est comme un graffiti de Banksy sur un mur de briques. On le découpe pour que les autres ne le fassent pas. C’est un espace de liberté que l’on exproprie pour s’en faire la part la plus belle.

La dernière semaine, il n’en fallait plus que deux. Un seul pour le reste de la route. Dès aujourd’hui, les ennemis d’hier vont pouvoir redevenir, les amis de demain. Ce que disait l’un de l’autre et l’autre de l’un, ce n’était que pour du beurre… Finie la rigolade. Les années folles du « casse toi pov con », du « Président normal » et du bashing organisé sont terminées. C’est le nouveau Cathare du Mans, rien à voir avec ceux du PSG, qui va siffler la fin de la récré. Après le cassoulet ariégeois, les Parfaits ont choisi les rillettes du Mans. Question de goût. Maintenant, on bosse, on la ferme et on verra pour le travail des zygomatiques un peu plus tard. Costume-cravate pour les Messieurs. Tailleur et jupe, pas plus haut que les genoux la jupe, pour les Dames. La blouse pour tous dès la maternelle. L’uniforme aux couleurs locales à partir du collège. Retour des devoirs à la maison. Les associations de parents d’élèves s’occuperont de la kermesse de fin d’année et laisseront les instits faire leur boulot d’instruction. Pas d’éducation. Ils pourront avoir recours au bonnet d’âne pour mater les fortes têtes. C’est qu’avec des classes à 35 élèves minimum il ne va pas falloir trop les chahuter les enseignants. Les gars, et filles, on nous le promet, ça va flûter. Et faudra pas venir se plaindre. C’est pas prévu dans le programme ! Là, on peut lire que le nombre de fonctionnaires diminuerait en augmentant le temps de travail. Ce sont les agents hospitaliers qui vont être contents : les 35 heures ils n’en ont jamais vu la couleur … Tout un programme pour les cinq années qui viennent.

Une certitude, plus de 99 % des votants – certains bulletins étaient considérés comme Blanc – ont voté à Droite dimanche dernier, même ceux qui se réclament de Gauche. Deuxième certitude, le vainqueur réalise un score qui en impose et frise le plébiscite populaire. A peine moins que les résultats de l’indice de satisfaction du Lider Maximo juste avant qu’il ne soit officiellement décidé qu’il pouvait mourir. Pour trouver mieux, il faut se rendre dans les plus grandes démocraties du monde : Corée du Nord, Chine, une grande partie du continent Africain, etc.

Finalement, c’est sympa la démocratie. On prévoit des élections présidentielles en mai, fait ce qu’il te plaît, d’une année et on annonce déjà le vainqueur six mois à l’avance. C’est ce que je crois avoir compris. Tout le monde s’est mis d’accord sur ce point là, le gagnant du 27 novembre sera le Prés à nous de l’an prochain. Bon, maintenant ce n’est plus la peine de se précipiter dans les isoloirs au printemps 2017. On nous a même dit qui serait la battue du deuxième tour. Puisque l’on sait déjà qui c’est celui qu’y est, on peut aller à la pêche, enfiler les perles, rendre visite à sa belle-mère, laver sa voiture, faire un pique-nique. Vous ferez bien ce que vous voulez. On devrait trouver facilement un tas de choses à faire de jour là. Après, si ça rate, il ne faudra pas venir se plaindre… Alors, on mettra ça sur le dos des journalistes qui ne connaissent rien au petit peuple, et mangent dans la gamelle des politiques de tous bords. Voilà donc qu’a été désigné par moins de 10 % de la population en âge de voter le nouveau Prés de la France.

Le nouveau futur Prés n’est pas le seul à me donner des inquiétudes ! On prend l’exemple du numéro 3 au classement de la bagarre générale, le petit homme de Neuilly. A l’issue de ce jeu de massacre sans tronçonneuse, Nicolas s’est retrouvé au tapis. Le voilà tout nouveau retraité à 61 ans et 1/2, pile poil l’âge légal pour la classe 55. Cotisations en règle, la retraite c’est plein pot, normalement. On sait ce que c’est de passer d’un salaire à temps plein à celui d’un pensionné. Cela risque de faire un peu juste, surtout si on veut se racheter une Rolex. De fait, pour faire bouillir la marmite, la maisonnée va avoir le choix entre de possibles conférences données, pas trop données tout de même, par l’utilisateur de talonnettes le plus connu du monde de la chaussure, ou une reprise des tournées de concerts de Carla.

Franchement, entre une berceuse et les déconnades de Nicolas, je vote pour la deuxième option. L’ex-président ressemble tellement au professeur Rollin… celui qui a toujours quelque chose d’intéressant à dire ! Et si l’un faisait la première partie de l’autre ? Une vraie soirée Rires et chansons.

Fabrice Simoes

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone