- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Bourges – Remous autour d’un projet de promenades en barques dans les marais classés

L’Association des Maraichers de Bourges (AMB) s’inquiète du projet de l’association « Les barques de la Voiselle » qui annonce son intention d’organiser des promenades en barques payantes dans les marais. Ce projet prévoit de réaliser des promenades dans les marais d’en bas avec des petites barques silencieuses pour 15 000 entrées (juin à septembre) avec également, des locations d’embarcations. L’objectif annoncé est d’utiliser les ressources recueillies pour financer des travaux d’entretien dans ces marais.

L’association des Maraîchers de Bourges s’interroge à plusieurs titres : « 15 000 entrées sur quatre mois étant donné l’étroitesse des fossés et coulants, ces « petites » barques ne pourront transporter que 4 à 5 personnes soit plus de 3 000 barques. Avant de pouvoir entreprendre le moindre travail, il faut beaucoup d’investissements, de réparation, tant pour organiser les promenades que pour les travaux eux mêmes. Est-on prêt à faire subir aux maraîchers, une déferlante de barques de tourisme ? Le risque n’est-il pas de développer ce genre d’initiatives, d’autres groupes ou particuliers ? Les marais d’en haut seraient eux aussi peut-être concernés ? Ce projet à t-il le feu vert des autorités (Etat ville) ? » Beaucoup de questions qui rappellent une initiative antérieure. En effet, des promenades en barques et canoës en 2010/1 011 avaient provoqué la protestation des riverains. L’AMB était intervenue auprès des autorités pour se dégager de toute responsabilité en cas d’accident. La Direction Départementale des Territoires avait alors organisé deux réunions en septembre 2013 et septembre 2014 et deux conclusions en étaient ressorties. Il fallait mettre en place des règles pour éviter toute dérive et il était nécessaire d’obtenir un très large consensus des usagers des marais avant toute concrétisation de projet. La situation n’a pas évolué depuis. Il est de notoriété publique que ces marais subissent des pollutions de plus en plus néfastes à leur environnement et que l’Association que préside France Camuzat insiste régulièrement sur le sur-envasement et la pollution subis par les marais. Chaque crue apporte également des tonnes de boue et déchets divers, polluants qui comblent les fossés. C’est actuellement, selon le président Camuzat « plus de 100 % de boue et déchets qui ont rechargé les fossés depuis le dévasement de 2014 par la ville ». En résumé, France Camuzat et son association expliquent « ce site a été classé pour son caractère pittoresque et historique mais pas pour développer ce type de tourisme. L’étude générale des marais de 2008 écartait même cette éventualité estimant qu’il deviendrait vite incontrôlable. La fragilité du site fait qu’il ne peut être investi sans risque pour sa protection (faune et flore). Il faut faire vivre ce patrimoine d’une grande richesse pour la ville, les habitants, les visiteurs et nous ne fermons pas pour autant le tourisme sur les sentiers des marais mais tout doit rester mesuré. Sur l’eau, l’AMB a formulé des propositions, nous sommes prêts à reprendre le débat dans la plus large concertation et bien entendu sans but lucratif… ».

Jacques Feuillet

AMB, Moulin de la Voiselle, Bourges
Mail : amb18@laposte.net
www.associationdes
maraichersdebourges.org

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com