- rejoigner nous sur facebook pour avoir les dernières infos -

À Saint-Maur l’utopie n’est que l’antichambre de la réalité

halle-sports-saint-maure

Alain Pichard rêvait de faire jouer les très jeunes footballeurs à l’abri des intempéries. On vient d’inaugurer sa halle de sport au financement très original.

« Mes chers collègues je vous demande de vous prononcer sur un projet qui ne coûtera pas un centime à la commune. C’est par ailleurs une décision de principe que nous n’aurons peut-être pas besoin de mettre en oeuvre. Il s’agit de garantir un emprunt de l’US Saint-Maur pour compléter le financement d’une halle de futsal sur le stade municipal. » François Jolivet, maire de Saint-Maur, est un habitué des initiatives multiples d’Alain Pichad, président de la section foot. Mais là, il était dubitatif sur sa capacité de mener à bien un tel projet.

Il avait tort, car l’US Saint-Maur a bel et bien obtenu son prêt, après avoir décroché une subvention de la région et une autre de la Fédération Française de Football dans le cadre de l’opération Horizon bleu 2016. Le club sur ses fonds propres et avec le fameux emprunt apportait le tiers du financement du projet dont le coût définitif s’élève à 180.000€.

Un budget incroyable pour une aire de jeu couverte de 48 x 30m abritant un terrain de futsal aux dimensions réglementaires alors qu’il faut compter 1M€ pour le moindre gymnase. Bien sûr l’aire de jeu ne possède ni chauffage, ni vestiaires, elle permet simplement aux plus jeunes footballeurs de jouer à l’abri de la pluie et du vent et aux amateurs de futsal d’avoir un terrain tout équipé pour disputer leurs rencontres.

Une affaire d’amitié

Néanmoins rien n’aurait été possible sans une étonnante chaîne d’amitié. C’est d’ailleurs ainsi qu’Alain Pichad avait
« vendu » son projet à la FFF. Le patron des footeux a l’art de fédérer des partenaires autour de son club. Cette fois il leur a demandé un mécénat de compétence : les entreprises locales font payer les matériaux et mettent gratuitement leurs équipes pour les monter, en encadrant la cinquantaine de bénévoles qui ont donné de leur temps sans compter sur le chantier.

Le projet a enthousiasmé la FFF et Elisabeth Bougeard-Tournon, directrice du sport amateur, est venue régulièrement suivre le chantier. Saint-Maur fait d’ailleurs l’ouverture du film de promotion sur l’opération Horizon bleu 2016 (un appel à projets de la FFF subventionnés grâce aux bénéfices de l’Euro 2016 reversés au foot amateur) qui va circuler dans toute la France.

Un parcours semé d’obstacles

Alain Pichard pouvait avoir le sourire le 19 novembre lors de l’inauguration de SA halle de sports. Car son rêve était né voici bien des années et il lui avait donné une première consistance en allant acheter, voici quatre ans, un équipement total de terrain de futsal lors d’une vente aux enchères en région parisienne. Hélas entre cette acquisition et la construction de la halle les règlements ont changé et ses 1200 m2 de gazon synthétique ne sont plus conformes aux nouvelles règlementations… ce qui a provoqué le surcoût du projet initialement estimé à 165.000€. Il a fallu également surmonter tous les obstacles administratifs et monter les dossiers. Et là, le président Marc Debarbat et ses services de la ligue régionale ont été bien utiles à Alain et Annick Pichard pour venir à bout de toute cette paperasse.

Tous ces soucis sont désormais derrière eux et le vaste bâtiment, habillé d’un joli bardage de mélèze s’inscrit parfaitement dans l’espace du complexe sportif. En louant cette structure aux clubs ou associations qui souhaitent organiser des soirées futsal, l’US Saint-Maur pourra faire face aux remboursements de son emprunt, étant entendu que la structure servira prioritairement au club et aux autres sections de l’US Saint-Maur omnisports.

Pierre Belsoeur

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone